La Maison Piaget

EXTRA-PLAT

L'ESTHÉTIQUE DE LA PURETÉ

L’extra-plat est au cœur de la culture et de l'histoire de la Maison. Dans les années cinquante, Piaget s'est imposé le défi de créer un mouvement révolutionnaire, d’une minceur jamais vue. Le résultat, dévoilé à Genève en 1957, était le 9P. Avec seulement 2 mm d'épaisseur, ce calibre fut alors unanimement apprécié pour l'élégance de son profil, sa performance et sa fiabilité exceptionnelle.

Au cours des six décennies qui se sont écoulées depuis, la Maison a continué à créer, dans le cadre de sa collection de montres Altiplano, des calibres extra-plats de plus en plus innovants : citons entre autres les remontages à la main et automatiques, avec des complications de chronographe et de tourbillons.

Pour loger ces calibres révolutionnaires, la Maison a depuis longtemps choisi d'utiliser uniquement les matériaux les plus nobles : l'or et le platine. C'est dans ces métaux que Piaget a fabriqué le boîtier Altiplano, d'une distinction intemporelle et d'une élégance inégalée. La délicatesse esthétique de ce modèle se trouve renforcée par un grand cadran, de proportions finement équilibrées. D’apparence simple, il affiche une alternance subtile entre les marqueurs minces, tour à tour simples et doubles. Les aiguilles s’inscrivent parfaitement dans cette atmosphère minimaliste.

Réputée pour son ergonomie parfaite, la montre extra-plate Piaget rayonne par son allure propre à combler immédiatement les amateurs de style dénué de tout superflu. Notamment, au début des années 1960, lorsque l'acteur français Alain Delon, icône par son style de toute une génération, a adopté l'Altiplano. Et c'est tout aussi vrai aujourd'hui, lorsque l'Altiplano apparaît sur le poignet de Ryan Reynolds, ambassadeur international de Piaget.

montre avec mouvement extra-plat piaget altiplano